#

Exploitation minière : 3 sociétés sous-évaluées

La dégringolade des prix a eu des répercussions sur le secteur minier. D’ailleurs, les analystes ont retenu une sélection de 3 titres parmi les plus décotés, à savoir, Eldorado Gold Corp, Peabody Energy Corp et Cloud Peak Energy. Depuis quelques temps, ces trois sociétés subissent des décotes de valorisation significative.

Eldorado Gold Corp

1318500054

Cette société est réputée par la qualité de ses actifs et de ses faibles coûts de production. Grâce à cela, elle peut générer un flux de trésorerie positif afin de financer ses projets de développement, même quand le prix de l’or reste bas. Cependant, le passage du prix de l’or de 300 dollars à près de 1.800 dollars l’once 2000 et 2012, n’était pas favorable à la politique de l’Eldorado Gold Corp. En outre, les compagnies aurifères ont largement augmenté leur production au cours de cette période, car le prix de l’or justifiait davantage l’exploitation de gisements toujours plus coûteux. A ce jour, sa valeur intrinsèque est estimée à 9 dollars par action avec une décote de 54%.

Peabody Energy Corp

Peabody-Energy-logo

Le cours de ce titre a dû souffrir de la chute des prix du charbon au cours de ces dernières années. En fait, Peabody Energy possède des actifs miniers dans le bassin de Powder River et dans l’Illinois aux Etats-Unis, dans la Sud-ouest américain, dans la Queensland en Australie ainsi que dans le Colorado. Avec la baisse constante du coût des charbons au prix des autres énergies renouvelables, les activités de la société sont, de moins en moins rentables. Avec des coûts d’extraction relativement bas, son avantage concurrentiel reste moyen. De ce fait, Morningstar estime sa valeur à 6,5 dollars par action.

Cloud Peak Corp

logo

Selon les analystes, le titre Cloud Peak est celui qui détient les coûts de production les plus bas dans la zone charbonnière, alors que les coûts d’extraction sont déjà faibles. En fait, cette société exploite 3 mines à ciel ouvert, à Antelope, Cordero Rojo et Spring Creek remportant entre 90 et 100 millions de tonnes par an. Ce qui l’évalue à sa juste valeur de 12 dollars par action. Ainsi, le titre affiche une nette décote de 61% par rapport à sa valeur intrinsèque.

Laisser un commentaire