#

De l’or dans les toilettes de Londres ?

La ville londonienne étant le centre du marché des métaux précieux est le lieu de stockage de ces fameux trésors. Dans une étude de l’Université de Cardiff concernant l’eau de la Tamise, il est prouvé que les eaux usées en provenance de l’eau de Londres qui sont brûlées avant d’être re-déversées dans la Tamise contient une importante quantité d’or. A en déduire que les cours du marché de l’or se trouvent aujourd’hui dans la cuvette des toilettes pour les traders de Londres et les gestionnaires de fonds. Un fait indéniable qui semble pourtant ironique à l’égard des nombreux investisseurs dans le métal jaune.

A l’échelle internationale, l’or est le métal précieux le plus valeureux de tous bien que son prix ait subi une chute tout récemment au point de toucher son niveau bas de six ans. Malgré cela, il reste le plus convoité et le plus spéculé de tous parmi tant d’autres actifs boursiers à la Bourse de Londres.

Les égouts de Londres, une vraie mine d’or

fatberg-london

Une autre étude menée auparavant a déjà révélé la forte proportion d’or dans les égouts de Londres ainsi que dans ses ordures. Si nous procédons à un recyclage des déchets organiques de London City, on pourrait accumuler bien des tonnes d’or, sauf que l’Etat n’a pas encore songé à cette éventualité. Cela pourrait être une nouvelle façon de renforcer la production mondiale. Ainsi, l’or ne se trouve pas uniquement dans les mines d’or où les miniers se tuent à exploiter. Il peut être juste sous nos yeux, mais que nous ne nous rendons pas compte.

Laisser un commentaire