#

Métaux industriels, les cours sont en hausse

Les métaux de base ont de nouveau la côte auprès des investisseurs. Les prix sont actuellement en hausse sur le London Metal Exchange (LME). Cette montée des prix est liée au PMI chinois qui est en hausse, mais aussi à la faiblesse actuelle du dollar. La hausse concerne tous les métaux industriels.

Le PMI chinois a grimpé

Selon le Bureau national des statistiques BNS, l’indice des directeurs d’achat (PMI) chinois est monté à 51,7 en août contre 51,4 en juillet. C’est principalement « ce qui a soutenu les prix des métaux de base », soutient Liz Grant, analyste chez Sucden. Il ne faut pas oublier que l’Empire du Milieu est le principal pays importateur de métaux industriels.

PMI

Les analystes de Commerzbank gardent cependant quelques réserves quant à la fiabilité de ces données. Ils rappellent en effet que « la production industrielle n’avait pas été très élevée en juillet ».

Le dollar perd du terrain

La hausse des cours des métaux industriels s’explique également par un dollar faible. C’est parce que les prix sont fixés en dollars. Ainsi lorsque le billet vert perd en valeur, les investisseurs qui utilisent d’autres devises en profitent pour acheter à bon compte.

Dollar Americain

Cependant là encore, les analystes de Commerzbank restent sur leurs gardes. En effet, bien que « les investisseurs financiers parient encore sur les métaux », cela ne veut pas forcément dire que la demande industrielle est plus forte.

Quels sont les prix ?

A part le plomb, tous les métaux de base ont vu leur prix considérablement grimpé sur le LME. Ainsi, le cours du nickel est monté à 11.985 dollars la tonne, ce qui correspond à son plus haut niveau depuis neuf mois et demi. Ensuite, il y a l’étain dont la tonne est vendue à 20.750 dollars, il s’agit de son prix le plus élevé depuis un mois et demi.

nickel

La tonne de cuivre est pour sa part vendue à 6.872 dollars, ce qui est un véritable pic depuis près de trois ans. Vient ensuite l’aluminium dont le cours est de 2.145 dollars la tonne, c’est son plus haut niveau depuis quatre ans et demi.

Une baisse est à prévoir ?

commerzbank

Si les métaux de base ont actuellement la côte, les analystes conseillent cependant aux investisseurs de rester vigilants. Toujours selon les spécialistes de Commerzbank, « il se pourrait que les prix aient atteint des excès dus à une spéculation intense. Ainsi, le groupe chilien Codelco a estimé que les prix étaient excessifs et que les gains de ces derniers mois ne tiendraient pas ».

Laisser un commentaire