Cours de l'Aluminium en 2017

aluminium-alloy-affordable-hydrogen-storage_111Bien qu’il ait acquis le statut de métal, l’aluminium est avant tout un dérivé de la bauxite. Cet alliage, connu comme étant un métal très ductile, est essentiellement produit en Chine. Il faut noter que la production mondiale de ce pays s’élève à hauteur de 27 %, ce qui est énorme. La Russie et les États-Unis à eux deux, en produisent exactement la même quantité.

Zoom sur le marché actuel de l’aluminium

Puisque l’aluminium devance tous les autres métaux en termes de conductivité, il est très demandé par l’industrie automobile et par les firmes qui œuvrent dans l’aéronautique. Ce métal est également très léger, et très facile à usiner. L’aluminium est le seul métal qui parvient à tenir tête au cuivre, si l’on fait référence au domaine du bâtiment.

Il est également prisé dans d’autres domaines d’application, notamment dans l’industrie agroalimentaire. En effet, outre sa conductivité thermique qui lui donne une place importante dans les cuisines familiales, l’aluminium est utilisé dans la conception des canettes, conteneurs et boites de conserves étant donné sa capacité à résister face à la corrosion.

En d’autres termes, le marché de l’aluminium est donc encore porteur. En 2 mois, la baisse enregistrée par le cours de l’aluminium n’est que très légère (0,52 %), comparée aux autres métaux ferreux et non-ferreux. Néanmoins, une baisse demeure une baisse si infime soit elle. Cette semaine, le cours enregistre une correction positive de 0,88 %.

L’essentiel à savoir sur le marché de l’aluminium

La majeure partie des échanges d’aluminium se déroule au sein du LME à Londres. Si vous voulez investir dans ce métal, soyez l’un des acquéreurs des 40 millions de futures et des contrats à termes qui sont proposés par cette bourse. Si vous préférez les options, sachez que 5 millions y sont également négociés chaque année. Force est cependant de rappeler que les futures et les options négociées sur le marché asiatique sont nettement plus importantes que ceux qui sont négociés sur le marché de Londres.

Un cours fortement influencé par la crise économique ?

imagesLe cours de l’aluminium est fortement dépendant de la crise économique. Sa fulgurante ascension d’il y a 6 ans a été stoppée net par les pertes enregistrées par le secteur automobile et immobilière. Il est nécessaire de rappeler qu’en 2006, la tonne d’aluminium se négociait à 3 000 dollars. Actuellement, ce prix avoisine les 1 844 dollars soit presque la moitié d’il y a presque 7 ans.

La crise de l’automobile en 2008 a provoqué une chute de la production mondiale de l’aluminium étant donné que c’est ce secteur qui en demande le plus. En toute logique, les stocks et la production devenaient excédentaires au fur et à mesure que diminuait la demande. Le coût élevé de cette production a provoqué la fermeture de nombreuses usines et fonderies. Même si le cours enregistre parfois des corrections positives, la hausse vertigineuse tant attendue par les spécialistes et les gros investisseurs peine à venir.

L’essentiel à savoir sur la production de l’aluminium

La production de l’aluminium et l’extraction de la bauxite requièrent l’usage d’une importante source d’énergie. Le quart des frais de la production sont liés à l’énergie. Pour cette raison, le cours de l’aluminium est, donc dépendant du cours du pétrole, qui est un élément nécessaire à son extraction. Il faut aussi retenir qu’il faut environ 5 tonnes de bauxite pour produire 1 tonne d’aluminium. Cependant l’aluminium se recycle très bien à l’infini mais il faut le collecter, le trier et le faire fondre, ce qui nécessite quand même une quantité importante d’énergie.

Cours de l'aluminium

Cours de l’aluminium